La diagonale de la rage : une histoire de la contestation sociale en France, de 1968 à nos jours

La diagonale de la rage : une histoire de la contestation sociale en France, de 1968 à nos jours

À propos

Des émeutes aux violences de la police, des ZAD aux places occupées, des Black Blocs aux gilets jaunes, de la viralité des réseaux à la rage de la rue, l'espace de la contestation sociale s'est radicalement transformé. Et cela loin des formations politiques et syndicales, de leurs rites et folklores, dans une quête d'indépendance et d'auto-organisation bien fragile face au rouleau compresseur du néo-libéralisme autoritaire.

Ce livre retrace l'histoire de ces mouvements qui débordent le cadre de la politique traditionnelle, de mai 68 à nos jours, l'histoire d'hommes et de femmes qui se soulèvent face aux diverses oppressions qu'ils subissent au quotidien, dressant ainsi cette diagonale de la rage, des quartiers populaires aux gilets jaunes.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de France

  • EAN

    9791097088361

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    320 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    2.4 cm

  • Poids

    379 g

  • Distributeur

    Makassar

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Michel Kokoreff

Michel Kokoreff, professeur de sociologie à l'université Nancy 2, est notamment l'auteur des Mondes de la drogue (Odile Jacob). Ses derniers livres, dont La Force des quartiers : de la délinquance à l'engagement politique et
Sociologie des émeutes, ont paru aux Éditions Payot en 2003 et 2008.

empty