Je suis ce que je vois, 3

À propos

Après les deux premiers volumes de Je suis ce que je vois (1997 et 2006), voici le tome 3 des «Notes sur la peinture et le dessin». Le projet n'a pas changé, même s'il se précise et parfois s'infléchit.
La plupart de ces notes brèves, écrites au jour le jour, avec une ténacité, une obstination remarquables, enregistrent les accords, désaccords, les découvertes, les pressentiments qui rythment ou accompagnent l'entreprise de la peinture, en relation intense avec le visible, plus précisément avec des arbres singuliers. (...) Le peintre ? Justement : ce n'est pas un philosophe, ni même un penseur qui lance ici des réflexions abstraites, c'est un artisan qui cherche à «rendre le trait plus conscient, plus intelligent» (27.8.08), et dont la main guide la réflexion. Il n'élabore pas des concepts ni ne profère des énigmes, il cherche à clarifier les termes d'une expérience globale, corporelle, sensible, mentale et expressive.

(Extraits de la préface de Jean-Yves Pouilloux)



Rayons : Arts et spectacles > Peinture / Arts graphiques

  • EAN

    9782868535849

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    262 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Alexandre Hollan

D'origine hongroise, Alexandre Hollan vit à Paris depuis 1956. Il a publié un livre "Je suis ce que je vois, Notes sur la peinture et le dessin" (3 volumes, éditions Le Temps qu'il fait). Nombreuses sont ses collaborations avec les poètes, tels que Philippe Jaccottet, Claude Louis-Combet, Luis Mizon, Salah Stétié ou Jacques Ancet.

empty