La poésie comme expérience La poésie comme expérience
La poésie comme expérience
La poésie comme expérience

La poésie comme expérience

À propos

La question d'Adorno « la poésie, après Auschwitz, est-elle encore possible ? » était également, bien que sur un autre mode, la question même de Paul Celan. Celle qui, aggravant la poésie, ne cessait de la rendre plus difficile. C'est parce qu'il portait en lui une telle question que Celan, en 1967, accepta de rencontrer Heidegger avec l'intention de lui demander - à lui, le penseur de la poésie mais aussi le penseur de cet âge du monde qui est le nôtre, de s'expliquer sur son attitude dans les premiers temps du national-socialisme et, surtout, de sortir du silence obstiné qu'il avait observé depuis la fin de la guerre sur Auschwitz : sur l'extermination, cet « évènement sans réponse » comme dit Blanchot. Heidegger ne dit pas un mot. Fit comme s'il ne comprenait pas. Sur le fond de cet épisode, emblématique, ce livre essaie de s'interroger sur la tâche aujourd'hui, et la destination de la poésie.



Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782267029147

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    176 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.7 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    148 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Philippe Lacoue-Labarthe

Jean-Luc Nancy et Philippe Lacoue-Labarthe sont deux philosophes nés en 1940.
Philippe Lacoue-Labarthe est décédé en 2007. Enseignants à l'université de Strasbourg, ils
ont beaucoup travaillé et publié ensemble, notamment L'Absolu littéraire (Le Seuil, 1978) ou
L' « Allégorie » suivide Un Commencement (Galilée, 2006).

empty