Le poète et son ombre

À propos

Ordonnés sur un mode chronologique, ces textes suivent l'itinéraire d'Eluard, de la Révolution surréaliste à son engagement pour la paix, la justice et la liberté.
Cette édition, établie par Robert D. Valette en 1963, donne à voir le versant critique de l'oeuvre d'Eluard, tout aussi passionnant que sa poésie. Des premiers écrits de la période Dada, en 1920, jusqu'à la définition, peu avant sa mort en 1952, de la poésie de circonstance, les textes rassemblés ici proviennent de plaquettes à tirages limités, de revues et de catalogues introuvables. Ce sont des notes sur la poésie, des prières d'insérer pour des livres d'amis, des préfaces à des expositions de peintres, des fragments de conférences.




On y lira, successivement, l'intransigeance du jeune surréaliste, prompt à l'invective, giflant le cadavre d'Anatole France dans un grand éclat de rire, puis les pages du fin connaisseur de Lautréamont et de Baudelaire, lecteur de Frénaud comme de Colette, les poèmes émus et les dédicaces passionnées à Gala et à Nusch, les fulgurances du critiques d'art, ami de Picasso, Ernst, Dali, De Chirico, Giacometti et, enfin, l'engagement du poète résistant, militant du Dit de la force de l'amour . Le chemin de Paul Eluard va ainsi du proverbe à l'appel, par l'amour et l'amitié, par la découverte et la proclamation de l'évidence poétique.



Photographies, collages, fac-similés, pages d'agenda, frontispices, cartes postales, assiettes gravées ou peintes...

Cet album est enrichi de documents iconographiques rares que le lecteur verra souvent pour la première fois.


Rayons : Littérature > Poésie


  • Auteur(s)

    Paul Eluard

  • Éditeur

    SEGHERS

  • Distributeur

    INTERFORUM

  • Date de parution

    02/02/2023

  • EAN

    9782232146565

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    22.6 cm

  • Largeur

    18 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    568 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Paul Eluard

De son vrai nom Eugène Grindel (14 décembre 1895 à Saint-Denis - 18 novembre 1952 à Charenton-le-Pont), Paul Eluard adhère au mouvement Dada, puis participe à l'aventure surréaliste aux côtés d'André Breton, Louis Aragon et Philippe Soupault. Poète de la Résistance durant les années noires, militant communiste, il demeure le chantre éternel d'un certain lyrisme amoureux. Dans la collection “ Poésie d'abord ”, les Éditions Seghers rassemblent quelques-uns de ses plus beaux textes : Derniers poèmes d'amour, Le Poète et son ombre, Poésie involontaire et poésie intentionnelle, L'Immaculée Conception (avec André Breton) et Lettres de jeunesse.

empty