Capitale de la douleur (édition Corentin Zurlo-Truche)

À propos

Manifeste poétique du surréalisme, Capitale de la douleur (1926) est la grande oeuvre de Paul Éluard. En vers comme en prose, le poète explore l'inconscient au moyen d'images somptueuses et campe un univers insolite où rêve et réalité se confondent. Témoignage de la souffrance universelle d'un homme étranger à la société, ce recueil est aussi une ode à l'amour - celui de l'écrivain pour son épouse et muse Gala. Chant du malheur, de la passion et de la révolte, Capitale de la douleur continue de nous éblouir par sa force et sa beauté. À retenir : - Repères chronologiques ; Paul Éluard et son temps ; La structure du recueil ; Les thèmes clés de Capitale de la douleur Dossier sur l'oeuvre : - Pourquoi lire Capitale de la douleur aujourd'hui ? - Histoire littéraire et présentation de Capitale de la douleur - Les mots importants du recueil - Deux groupements de textes - Prolongements artistiques - Exercices d'appropriation - Points de méthode Préparer le Bac De nombreux exercices rédigés et guidés pour préparer l'écrit (le commentaire, la contraction de texte, l'essai, la dissertation) et l'oral du Bac (les analyses linéaires et la grammaire).


Rayons : Parascolaire > Classiques / Textes et commentaires > Français / Littérature


  • Auteur(s)

    Paul Eluard

  • Éditeur

    FOLIO

  • Distributeur

    SODIS

  • Date de parution

    31/08/2023

  • Collection

    Folio+ Lycee

  • EAN

    9782073016065

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    250 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    210 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Paul Eluard

De son vrai nom Eugène Grindel (14 décembre 1895 à Saint-Denis - 18 novembre 1952 à Charenton-le-Pont), Paul Eluard adhère au mouvement Dada, puis participe à l'aventure surréaliste aux côtés d'André Breton, Louis Aragon et Philippe Soupault. Poète de la Résistance durant les années noires, militant communiste, il demeure le chantre éternel d'un certain lyrisme amoureux. Dans la collection “ Poésie d'abord ”, les Éditions Seghers rassemblent quelques-uns de ses plus beaux textes : Derniers poèmes d'amour, Le Poète et son ombre, Poésie involontaire et poésie intentionnelle, L'Immaculée Conception (avec André Breton) et Lettres de jeunesse.

empty