• Water music

    T. Coraghessan Boyle

    • Libretto
    • 19 Septembre 2012

    En Europe, alors que le XVIIIe siècle expire en de multiples convulsions et que Paris se fatigue de la guillotine, l'explorateur écossais Mungo Park découvre en Afrique le royaume de Ségou, où la folie humaine s'exprime avec une simplicité biblique. S'il reviendra pourtant au pays où l'attend un monde sur lequel le progrès se fait déjà les dents, Mungo n'aura de cesse, pour éviter de devenir à son tour une marionnette, de répondre au démon du voyage...



    T. C. Boyle, comparé à García Márquez pour ce roman entremêlant les destins, a réussi le pari parfaitement fou de rassembler en un même creuset toutes les formes de la fiction où le génie anglo-saxon excelle depuis trois cents ans. Et cela du conte libertin au roman noir américain, hissant Water Music au rang de livre culte...

  • Un soir, regagnant le lotissement où il réside, loin du centre de Los Angeles, Delaney manque d'écraser un passant. C'est un "chicano", un Mexicain entré clandestinement en Californie, qui vit dans une misérable cabane avec América, sa femme. Cet incident va mettre en contact deux mondes : une petite bourgeoisie évoluée, protégée, paisible, et les parias du Sud... Erreurs, drames et malentendus vont s'accumuler, la paranoïa s'installer. Comment un homme intelligent, cultivé, tolérant - du moins en est-il persuadé -, peut-il devenir, saisi par la peur, un fou sanguinaire ? C'est ce que nous montre, sur un mode tour à tour comique et tragique, l'auteur de Si le ßeuve était whisky. A travers le face à face du lotissement et du canyon, de Delaney et de Candido, c'est l'Amérique moderne avec sa fracture sociale, ses peurs, ses dérives, qui est impitoyablement radiographiée, dans ce très grand roman couronné en France par le prix Médicis étranger 1997.

  • 1797. Dans une forêt du Languedoc, des chasseurs capturent un garçon errant, nu et hirsute. Qui est-il, cet "enfant sauvage", aussi dépourvu, semble-t-il, d'âme et de raison qu'une bête ? Après avoir été exhibé tel un monstre de foire, il est finalement abandonné à son incurable sauvagerie. Seul le docteur Itard s'entête à croire que de cet "animal" il saura faire un homme. Des années durant, l'enfant, rebaptisé Victor, va subir l'apprentissage de la civilisation sous la férule de son maître.
    Dans ce récit, bref et intense, T. C. Boyle s'empare de la célèbre histoire de Victor de l'Aveyron, qui inspira aussi l'un de ses plus beaux films à François Truffaut. Inhabituellement bref et émouvant, L'Enfant sauvage voit le satiriste enragé se muer en poète et trouver dans l'empathie un antidote à sa coutumière causticité.

  • Un voyage troublant dans une Amérique hantée par le démon de la violence et de la folie. Un roman contemporain et plein de suspense qui offre des pages magistrales sur l'épopée de Colter à travers les terres indiennes. Une plongée dans la psyché américaine à travers la rencontre de trois êtres blessés par la vie et les relations conflictuelles entre un père et son fils. "Un formidable roman sur les obsessions de l'Amérique." Voici "Un roman décapant." Elle "En refermant le livre, on est éberlué, secoué, en état de choc.
    Du nihilisme comme morale littéraire, avec l'humour pour seul remède." Le Figaro littéraire

  • Par une belle journée d'avril 1943, dans les laboratoires Sandoz à Bâle, c'est un accident de manipulation qui permet au professeur Albert Hofman de se rendre compte de la puissance du diéthyllysergamide, cette molécule qu'il a réussi à synthétiser à partir de l'ergot. Intrigué par sa propre réaction suite à l'ingestion involontaire du produit, le chimiste fonde immédiatement de grands espoirs thérapeutiques sur sa découverte. Mais c'est seulement près de 20 ans plus tard et de l'autre côté de l'Atlantique, dans le département de psychologie de l'université de Harvard, que l'on s'intéressera vraiment au potentiel de ce qui est encore considéré comme un médicament et qui deviendra une drogue à la mode connue sous le nom de LSD.
    Fitz est justement étudiant de cette prestigieuse université en 1962 quand son directeur de thèse, Tim Leary, commence des expérimentations avec la fameuse molécule produite par les laboratoires Sandoz. Malgré sa situation financière précaire - sa femme Joanie a arrêté ses études quand elle est tombée enceinte et son salaire de bibliothécaire ne permet pas à la petite famille de vivre correctement - Fitz est irrésistiblement attiré par le petit cercle qui gravite autour de Tim Leary et de son collègue Dick Alpert et se réunit tous les samedis soirs lors de « séances » visant l'élargissement des consciences. Très vite, lui et son épouse sont happés par l'expérience hallucinatoire et psychédélique, et cherchant à la renouveler le plus souvent possible, une vie en dehors de la petite communauté de fidèles leur paraît bientôt impossible. Lorsque les autorités académiques de Harvard finissent par exclure Tim et Dick à cause de l'absence de rigueur scientifique de leurs travaux, mais aussi parce que la presse a commencé à s'émouvoir de leurs pratiques, ils n'hésitent pas longtemps avant de rompre les amarres. Avec une douzaine d'autres fidèles ils déménagent à Millbrook, dans le nord de l'État de New York, et s'installent dans une grande bâtisse qu'on prête à Tim afin qu'il puisse aller au bout de ses « recherches ». Mais si le sexe et les « trips » dominent le quotidien d'une communauté désormais incapable de vivre sans les prises régulières de LSD (appelé « le sacrement »), ils mettent aussi à rude épreuve le couple de Joanie et Fitz, ainsi que l'avenir de leur fils Corey...
    À travers ce saisissant portrait de groupe, T.C. Boyle fait revivre une époque, celle du début des années 60, quand Aldous Huxley, J.F. Kennedy, John Coltrane et les Beatles faisaient la une des journaux, ce moment de l'Histoire où toute une génération éprise de liberté avait imaginé que les psychotropes permettraient à l'humanité tout entière de vivre une autre vie.

  • En 1888, Will et Marantha Waters débarquent sur San Miguel, îlot aride au large de la Californie.
    Will espère que cet exil redonnera des forces à sa femme, atteinte de tuberculose. Cinquante ans plus tard, la famille Lester s'installe à son tour sur l'île, fuyant la Grande Dépression. Mus par un idéalisme sans frein, ils tentent de fonder une société utopique dans cet environnement sauvage.

  • La sérénité des Channel Islands est troublée par Dave LaJoy, écologiste forcené et défenseur des droits des animaux qui déclare une guerre sans merci à Alma Boyd Takesue, une biologiste à l'origine d'un vaste programme d'éradication des nuisibles de l'archipel. Une lutte fratricide s'engage entre ces deux défenseurs de l'environnement.

  • Au coeur des années soixante-dix, trois trentenaires un peu paumés décident de se faire un joli magot en se lançant dans la culture et le commerce de cannabis. Ils s'associent à un bailleur de fonds et à un étudiant-chercheur en botanique pour monter une exploitation de marijuana sur les hauteurs de San Francisco. La vie en communauté des trois énergumènes, alcooliques et en manque de femmes, entraînera quelques tensions...
    Avec la verve picaresque qui déjà faisait merveille dans "Water Music", T. C. Boyle tient ici, des semailles à la moisson, la savoureuse et pastorale chronique d'une plantation lucrative "scientifiquement" programmée. Mais des rêves de fortune à la réalité, il y a parfois un monde...

  • Un pauvre type qui devient propriétaire d'une panthère à la suite d'un pari ; une ethnologue qui se prend pour un chien ; un DJ décidé à battre le record du monde de l'insomnie ; des alligators dans un parc d'attractions ; quelques catastrophes naturelles... T.C. Boyle prend un plaisir contagieux à fracasser la vie de ses héros, à les livrer aux caprices d'un destin méchamment farceur ou aux griffes d'étranges bêtes sauvages... La cruauté, chez Boyle, n'est jamais gratuite ni mauvaise. Il s'agit avant tout de savourer avec jubilation une prose irrésistible de drôlerie et d'inventivité. Et de découvrir, derrière l'extravagance, une méditation très incisive sur l'Amérique des ombres, des laissés-pour-compte et de la paranoïa ordinaire.Tout à la fois cocasses et tragiques, mais aussi pleines d'humanité, des nouvelles incroyables... auxquelles le lecteur finit par croire sans réserve. Vanessa Postec, La Croix.

  • Sten Stenson, Vietnam veteran and retired principal, is on a cruise in Costa Rica when his coach excursion is hijacked. Sten's military training kicks in and within moments one of the attackers lies dead. Sten finds himselfs hailed a hero. Back home in San Francisco, anti-government protestor Sara Jennings as arrested for resisting police at a routine stop. A chance meeting with Sten's unstable son Adam sparks a strange but passionate relationship fuelled by a mutual hatred of the law. But as Adam's views and behaviour become syeadlily more extreme, he descends into a spiral of fanatical violence that is impossible for his family or Sara to halt.

  • Un chauffeur routier, chargé de transporter un organe pour une transplantation, est bloqué sur l'autoroute par un glissement de terrain. Une jeune femme s'éprend du chirurgien esthétique qui lui a injecté du Botox. Un couple de vieux millionnaires fait cloner son lévrier afghan chéri et engage une étudiante pour l'« éduquer » à l'identique de l'original... Treize « histoires sans issue » drôles et sensibles, dont les protagonistes sont excentriques ou pris dans des situations exceptionnelles, et évoluent dans des mondes tour à tour absurdes, dangereux, cruels, ridicules mais, par-dessus tout, jubilatoires.

  • Que se passe-t-il dans la ville-champignon de Battle Creek, aux Etats-Unis, pour qu'elle soit envahie, en cette année 1907, par des célébrités venues du monde entier ? C'est que le Dr Kellogg, l'inventeur du corn-flake, du beurre de cacahuète et des succédanés de café, vient d'y installer son temple de la diététique, attirant des personnages dignes de Dickens, à la recherche de la pilule magique qui prolonge la vie ou des bénéfices juteux de sa commercialisation. L'infortuné héros du livre, Will Lightbody, amoureux de sa femme adonnée furieusement au culte végétarien, ne peut que la suivre dans cet enfer. Vous saurez tout sur cette industrie nouvelle qui rendit la bourgade de Battle Creek célèbre de par le monde et vous hurlerez de rire en découvrant les fondements de la police diététique d'aujourd'hui.

  • « en Amérique, on peut très bien avoir une part de sang nègre, deux parts de sang serbo-croate et trois parts de sang esquimau, et se promener dans la rue sans avoir à baisser la tête... » c'est du moins ce que croit hito, un jeune japonais de père américain, élevé dans la tradition samouraï la plus rigide, lorsqu'il débarque aux etats-unis.
    Mais rien n'est comme il l'imaginait, dans cette région des marécages de géorgie où il échoue. traqué par les services de l'immigration, en butte à la hargne des « braves gens » du vieux sud, poursuivi pour meurtre, il se réfugie dans une communauté d'écrivains mégalomanes et paumés, où son odyssée trouvera un épilogue à la fois dérisoire et tragique.
    C'est l'histoire d'un candide d'aujourd'hui que nous conte, avec un humour ravageur, le romancier d'au bout du monde, un des meilleurs écrivains de la jeune littérature américaine.

  • The island of Anacapa, off the coast of California, is overrun with black rats which are threatening the ancient population of ground-nesting birds. Alma Boyd Takesue of the National Park Service is campaigning to exterminate them once and for all, but her systematic plan is in danger of sabotage by two notorious environmental activists, Anise Reed and Dave LaJoy. But when Alma's sights turn to the infestation of non-native pigs on the island of Santa Cruz - where Anise was brought up by her rancher mother - the stakes are raised and the debate threatens to boil over into something much more real.

  • T. C. Boyle nous offre, grâce à son recueil, un florilège d'histoires exubérantes et originales comme il sait si bien le faire. Entre douceur et cruauté, ses nouvelles s'enchaînent avec un rythme et une fluidité que seule sa prose bien particulière, griffe de l'auteur, sait recréer. Il prend plaisir à malmener ses personnages et à perturber leur quotidien.
    Des adolescents qui se promènent à leurs risques et périls au zoo, au couple qui retourne vivre sur les ruines radioactives de son passé, en passant par un pauvre homme frôlant la folie à cause d'un amour impossible ou encore un géant élevé pour devenir un super-héro : les histoires et les personnages se succèdent, et Boyle laisse s'exprimer sa créativité débordante dans les multiples situations qu'il invente. Jamais il n'hésite à sonder ses protagonistes jusqu'au plus profond de leur âme.

  • Welcome to the troubled, tempestuous world of Frank Lloyd Wright. Scandalous affairs rage behind closed doors, broken hearts are tossed aside, fires rip through the wings of the house and paparazzi lie in wait outside the front door for the latest tragedy in this never-ending saga. This is the home of the great architect of the twentieth century, a man of extremes in both his work and his private life: at once a force of nature and an avalanche of need and emotion that sweeps aside everything in its path. Sharp, savage and subtle in equal measure, "The Women" plumbs the chaos, horrors and uncontainable passions of a formidable American icon.

  • T. C. Boyle 25 histoires de mort Une quinzaine de livres, dont America, couronné en France par le prix Médicis étranger 1997, ont imposé T. C. Boyle comme un des grands noms de la littérature actuelle américaine. Il poursuit ici, avec un humour corrosif et un réalisme sans concession, son exploration au scalpel des phantasmes et des pulsions de la société d'outre-Atlantique.
    Ici, pour quelques milliers de dollars, on s'offre l'illusion de faire un safari en tirant sur de vieux animaux malades, rachetés à des cirques. Ici, un délinquant en quête de réinsertion se révolte au spectacle de militants anti-avortement occupés à persécuter une malheureuse adolescente. Ici, une jeune femme vend des systèmes d'alarme en émaillant ses démonstrations de sanglants faits divers.
    A chaque page notre propre instinct de mort, ou celui de notre monde, est impitoyablement dévoilé, avec une férocité qui n'exclut ni le sourire ni la compassion.

    Hénaurme, ignoble, drôle, méchant, macabre, les adjectifs manquent pour dénoncer ce formidable artiste du court.
    Christine Ferniot, Télérama.

  • T.C. Boyle vingt cinq histoires d'amour Que Lassie abandonne le petit Timmy pour partir avec un coyote, qu'une chercheuse d'un centre de primatologie tombe amoureuse d'un grand singe, que Ladingue, militante anti-alcoolique, dévaste les bars des villes ou que la liaison secrète d'Eisenhower et Nina Khrouchtchev mette en péril l'équilibre du monde, c'est la vie...
    On retrouve dans les histoires de T.C. Boyle des excentriques, des charlatans, d'exotiques chercheurs de vérité ou bien des gens simples, vulnérables qui essaient d'une façon ou d'une autre de se connecter à un monde inamical.
    Mythiques ou réalistes, entre la farce et la tragédie, mêlant ironie et émotion, ces histoires mettent en scène les obsessions de l'homme, la libido, la volonté de pouvoir ou celle de se protéger du monde extérieur ; elles sont une tendre, voire cynique satire de notre société moderne.
    Boyle est maître dans l'art de tourner en dérision nos frayeurs et nos craintes ; son humour et son talent éclatent : brillant, cruel, hilarant, excellent.

  • T.C. Boyle est né en 1948. Au terme d'une adolescence houleuse, il opte pour l'enseignement. Il participe à l'atelier de création littéraire de l'université d'Iowa où John Irving enseigne, et passe avec succès un doctorat de littérature. T.C. Boyle est l'auteur de plusieurs recueils de nouvelles (Histoires sans héros, Grasset, 1996 et 25 Histoires d'amour, Grasset, 2000) et de nombreux romans parmi lesquels L'Orient c'est l'Orient (Grasset, 1993), América (Grasset, Prix Médicis étranger 1997), Riven Rock (Grasset, 1998).

    Californie, 2025. L'effet de serre, les pluies acides et les épidémies de Mucosa ont fait disparaître les principaux mammifères et ont ravagé la planète. Ty Tierwater, 76 ans, est responsable d'une ménagerie d'animaux en voie d'extinction et soigne tant bien que mal les derniers spécimens de grands fauves. Lorsqu'Andrea, son ex-femme, débarque à l'improviste, Ty replonge douloureusement dans ses souvenirs « d'éco-guerrier » des années 1980... Il se rappelle ses années de militantisme au sein de l'association « La Terre pour Toujours » et les excès dans lesquels Andrea l'a souvent entraîné.
    A l'époque, Ty a une fille, Sierra, dont la garde lui a été retirée en raison de son activisme. Ne supportant pas cette séparation, Ty enlève Sierra et ils partent se cacher dans les montagnes avec Andrea. Mais cette vie clandestine est impossible à long terme, et Ty se laisse convaincre de se rendre. Avant de se livrer à la police, il accepte de suivre Andrea dans un coup d'éclat destiné à montrer au grand public la légitimité de la lutte écologiste : ils partent tous deux vivre dans la forêt pendant un mois, nus, avec pour seules ressources celles offertes par Mère Nature... A leur « retour », Ty est arrêté et jeté en prison pour plusieurs années. Cet épisode ne fait que renforcer ses convictions, et à sa libération, il engage une guerre personnelle contre la société en sabotant pylônes électriques et engins industriels. Pour Ty, surnommé la « hyène humaine », « être un ami de la Terre, c'est d'abord être un ennemi du peuple ». Il est à nouveau emprisonné et il ne ressort que quatre ans plus tard, divorcé, ruiné et décidé à se calmer. Mais sa fille Sierra a repris le flambeau...

  • En 1932, un jeune Japonais, Tadashi Sato, étudiant en architecture, arrive dans une immense propriété du nom mythique de Taliesin, perdue au fin fond de la campagne du Tadashi découvre vite que l'antre du génie ressemble moins à une école qu'à une communauté utopique, que Frank Lloyd Wright essaie de faire tenir tant bien que mal tandis que les créanciers de tout bord le poursuivent et que les habitants du voisinage crient au scandale devant les moeurs étranges du maître de céans... Les " disciples " du grand architecte se retrouvent bientôt recyclés en aides-cuistots, bricoleurs et préposés à toutes sortes de tâches ménagères sans grand rapport avec l'architecture, tandis que Wright, grognon, secret, colérique, tantôt faible, tantôt tyrannique, se démène comme il peut entre ses affaires d'argent et.. ses femmes.

  • Spanning the landscapes of contemporary middle-America to eighteenth-century France, T. C. Boyle explores the improbable, the tragic, the allegorical and the seemingly ordinary : a feral boy captured and "civilised in Languedoc ; a widower who finds solace in a sea of rats ; a baseball star's mother abducted by guerrillas. Laced with Boyle's signature dark humour, Wild Child is a gripping, incisive and surprising collection of tales.

  • Linda is desperate to be one of the lucky eight chosen to take part in the world's most ambitious ecological experiment. Gazing longingly at Ecosphere II, which rises like a spaceship from the Arizona desert, Linda knows she can survive under its glass dome. Competition is fierce between the hopefuls, among them smooth-talking PR man Ramsay, and Dawn, a naive beauty. All are certain that they would never, ever, break closure before two years are up - unlike their discredited predecessors.

    Inside this humid microcosm, the terranauts' labours over crops and livestock, their battles with creepy crawlies, their hostilities and sexual dalliances are all observed by the tourists who come to gawp, Mission Control's cameras and the watchful eye of the media. As the crew struggles to control nature, and hunger sets in, the snake in this Eden starts to look unmistakably human.

    Inspired by real-life events, The Terranauts is a darkly comic, acutely insightful story of human behaviour, animal instincts, idealism and ambition. Placing utopian visions and individual motives under the microscope, this is T. C. Boyle at his acerbic, pitch-perfect best.

  • T. C. Boyle
    D'amour et d'eau fraîche

    Marginocity : c'est le nom de la communauté créée en ce début des années 1970 par un nommé Sender, quelque part en Californie, pour vivre près de la nature et pratiquer l'amour libre. Un modèle qui n'est pas du goût des autorités locales : à force de taxes impayées, de latrines qui débordent et de drogue au grand jour, les rebelles sont priés de vider les lieux. Heureusement, Sender a hérité d'un terrain en Alaska. C'est là qu'il décide d'installer ses «frères et soeurs».
    Mais l'idéal hippie se révèle moins facile à mettre en oeuvre lorsqu'il fait -15¡ ou -20¡ chaque nuit, dans un pays où les trappeurs ont une tout autre conception
    de la vie saine et naturelle. Pourtant, les uns et les
    autres s'apprivoiseront peu à peu. Et de cette rencontre improbable naît une histoire délirante et drôle, riche en rebondissements, à travers laquelle l'auteur d'América
    et d'Un ami de la terre poursuit sa radiographie de l'Amérique moderne.

  • Au fil des années, T.C. Boyle s'est taillé une réputation de maître dans l'art de la nouvelle : le style y est sophistiqué, l'humour noir à souhait, et l'imagination sans bornes. Après les thèmes universels que sont l'amour et la mort, le voici qui s'attaque à ce qui régit vraiment les lois du monde : le bizarre...Vous avez dit bizarre ?
    Dans un monde postapocalyptique, trois solitaires qui ont échappé au virus Ebola se retrouvent ; des champions s'affrontent dans une escalade de goinfrerie ; et une galerie de doux déjantés, d'hallucinés en tout genre se croisent dans ces tableaux pour le moins étranges... Ces nouvelles pleines d'esprit brossent le portrait d'une Amérique loufoque, haute en couleur, avec sa part d'ombre aussi, et ses angoisses.

empty