Le Port A Jauni

  • Le pou du ciel est un court roman adressé aux enfants au sortir de l'enfance, dont la narratrice prénommée Nour est une enfant du même âge qu'eux. La narration est portée par sa voix intérieure. Le lecteur est au coeur de l'être, en Nour qui a le sentiment « d'être un pou » que seul son grand-père aime et emporte en voyage dans le ciel.
    Au fil des pages, ce qui relève au début d'un sentiment de douleur diffuse prend sens. Nour accepte le départ et l'histoire nous révèle que le grand-père est mort. Le texte est écrit dans un style très oral, celui de l'enfant qui parle à lui-même, et par le truchement de l'écriture, Nour parle aux autres, ses lecteurs.

  • Le café lui sert de départ est le nom de la première nouvelle du recueil construit au fil des années et de ses déambulations urbaines par Nathalie Bontemps, arabisante et traductrice distinguée de la langue arabe ayant vécu plus de dix ans en Syrie. De Marseille à Damas, de Beyrouth à Paris, les nouvelles se succèdent comme autant de portraits de villes. L'écriture est intérieure et profonde, elle s'attache au ressenti des villes, à leur quotidien et à la rencontre intime de ses habitants. L'illustrateur Benoît Guillaume a pour usage de s'asseoir dans les rues urbaines et de croquer les scènes qui coulent sous ses yeux dans une mixture de pastels gras, de posca, de mine de plomb, de stylo bic et de peinture acrylique. Ses croquis pris sur le vif constituent un écho instantané aux réflexions profondes et construites de l'auteure. La traduction de ces nouvelles est due au grand poète contemporain syrien, Golan Haji, en connivence avec Nathalie Bontemps, dont il est le mari. En français comme en arabe, l'écriture est puissante et harmonieuse.

empty