Kerascoët

  • Je marche avec Vanessa

    Kerascoët

    Inspiré par des événements réels, Je marche avec Vanessa raconte le sentiment d'impuissance et de colère qui se manifestent à la suite de la maltraitance d'un camarade de classe et montre comment un seul acte de gentillesse peut amener toute une communauté à s'entre-aider. Avec des thèmes d'acceptation et de gentillesse, cette histoire de bien-être intemporel et profond résonnera avec les lecteurs, jeunes et moins jeunes.

  • Paul et Antoinette

    Kerascoët

    Paul et Antoinette sont frères et soeurs mais n'ont pas les mêmes centres d'intérêt. Paul aime les activités calmes, la douceur et la propreté, Antoinette préfère le grand air, la nature et l'aventure. Malgré tout, ils s'adorent. Lorsqu'Antoinette réclame à Paul de venir jouer avec elle dehors, il faudra que chacun fasse preuve de concessions pour que tout le monde s'amuse à sa façon.

  • Paper dolls

    Kerascoët

    Cet artbook magistral présente - pour la toute première fois au monde - l'oeuvre des Kerascoët. Sensitifs et colorés, ils ont choisi une classification à leur image. Des noms de couleurs métaphoriques liés à des sensations : CHARLOTTE'S LOCKS : ludique/frais/coloré.
    ELEPHANT'S BREATH : étrangeté/esprit de conte.
    CINDER ROSE : féminin/élégance/adulte.
    BLACKENED MIZZLE : peur/dérangeant/sombre.
    GOLDEN BUDS : gaieté/floral/jeu graphique.
    SPIDER'S STITCH : textile/timbre.
    SWEET REPEAT : bande dessinée.
    Une classification qui lèvera le voile sur l'immensité et la diversité de leurs travaux dans la bande dessinée, l'animation, la publicité, mais aussi sur certains, plus personnels, comme celui réalisé sur textiles... Une véritable mine visuelle pour les amateurs de beaux livres et de graphisme !

  • La série phare d'Hubert et des Kerascoët enfin réunie en deux magnifiques intégrales !

  • La série phare d'Hubert et des Kerascoët enfin réunie en deux magnifiques intégrales !

  • Enfant, Malala rêve d'avoir un crayon magique pour... fermer la porte de sa chambre à clef et éviter que ses frères ne viennent l'embêter, dormir une heure de plus tous les matins, effacer l'odeur des poubelles... En grandissant, elle comprend que c'est avec un vrai stylo qu'on peut changer le monde : en apprenant à tous à lire et à écrire. « Si j'avais un crayon magique, je m'en servirais pour dessiner un nouveau monde, un monde de paix. Un monde où les garçons et les filles seraient égaux. »

  • Terra Amata ayant explosé, les îlots s'envolent de plus en plus haut dans les airs. Pour maintenir sa suprématie, la forteresse noire doit maîtriser de la technologie nitro. Une technologie que les dragons de Vaucanson eux-mêmes ne savent pas bien utiliser. Seul recours : faire appel à Marvin Rouge ! Au même moment, le conseiller d'Elyacin ourdit de sombres traîtrises en compagnie de Papsukal...

  • Nous retrouvons nos amis dans un monde éclaté au sens propre...
    Marvin Rouge veut sauver Zakûtu, et Marvin l'aveugle l'accompagne.
    Sur le chemin, le duo rencontre une mère de famille pugnace, dont la nombreuse progéniture ressemble étrangement au Roi Poussière...
    qui se met à chercher une sorcière de sa connaissance, une certaine Pirzuine...

  • La beauté de Morue ayant conquis le coeur du roi, la voilà donc reine.
    Mais elle s'avère rapidement incapable de s'intéresser aux affaires du royaume et, malgré les efforts de la laide mais spirituelle princesse Claudine, le roi et la cour semblent plus soucieux de satisfaire à ses caprices que de s'occuper de la guerre en cours...

  • Après avoir connu l'ivresse du succès et du pouvoir, acquis grâce à son incroyable beauté, Morue connaît des heures sombres. Reine déchue d'un royaume dévasté, elle est la captive du Roi Sanglier, qui la séquestre, avec sa fille, dans ses terres du Nord. Lasse de cette beauté funeste pour elle comme pour son entourage, Morue découvre la vraie nature de la fée Mab. Puisqu'il paraît impossible d'annuler le charme, Morue va en détourner les effets maléfiques et enfin accéder à la sagesse des "simples mortel".

  • Jolies ténèbres

    ,

    Dans le palais imaginaire de la presque princesse Aurore, le plafond se met soudain à dégouliner, les murs s'effondrent d'eux-mêmes et tous les invités s'en échappent pour ne pas finir engloutis sous des marées nauséabondes. Parce que la demeure d'Aurore n'est rien d'autre qu'une enfant gisant abandonnée dans les sous-bois, sans que quiconque sache ni comment ni pourquoi elle s'est retrouvée là. Au fil des saisons, la minuscule souveraine se démènera pour faire de son monde un conte de fées comme elle en a toujours rêvé, en compagnie de créatures telles que l'Orgueilleuse, ou l'Aventurière, et bien entendu le Prince m'as-tu-vu.

    Or, dans cette fable-là, les princesses ne deviennent guère des reines. Et Aurore l'apprendra à ses dépens, lorsqu'il lui faudra prendre de cruelles décisions...

  • Lorsque Morue délivre sans le faire exprès une fée du sortilège qui la retenait prisonnière, elle ne se doute pas du cadeau empoisonné que va lui faire cette dernière. Très laide, Morue sera désormais perçue comme très belle, ce qui au village n'arrange pas vraiment ses affaires. D'objet de répulsion, elle devient objet d'adoration, au point de subir les assiduités de tous les mâles de la région et la haine renforcée de leurs moitiés. Sauvée de justesse par le jeune seigneur local, elle ne tarde pas à languir après une destinée plus brillante. Pas forcément très futée mais belle comme nulle autre femme au monde, elle va se trouver sans s'en rendre compte au coeur d'un imbroglio familial tout ce qu'il y a de royal.

  • Aventure, étrangeté fantastique, sensualité, Satanie propose un récit haut en couleur, palpitant et émouvant.
    Charlotte - alias Charlie - une jolie rousse, organise une expédition afin de retrouver son frère. Ce jeune scientifique, qui a disparu sous terre depuis plusieurs mois, affirmait - au plus grand étonnement de tous - pouvoir prouver l'existence de l'Enfer en s'appuyant sur la théorie de l'évolution de Darwin ! Le petit groupe conduit par Charlie s'enfonce donc sous terre et découvre au fur et à mesure de sa progression que les entrailles de notre planète pourraient bien abriter une autre forme de vie pour le moins inattendue.

  • Lorsque Coddie, jeune villageoise à la laideur repoussante, est transformée en beauté parfaite grâce au sortilège d'une fée, elle projette très vite d'user de ses charmes pour grimper l'échelle sociale, voire accéder au titre de reine. Objet de toutes les convoitises masculines, elle déchaîne les passions et les guerres partout où on l'aperçoit, mais découvre peu à peu que son apparence enchanteresse se veut aussi une terrible malédiction...

    Hubert et les Kerascoët nous offrent une fable vénéneuse, un récit cruel où la beauté se paie par le sang et dont le graphisme mêle subtilement Art nouveau, symbolisme anglais et estampes japonaises. Ce conte en trois volumes, déjà réunis en 2014 dans une intégrale en bichromie, est aujourd'hui réédité en couleur.

    Une oeuvre dramatique, à la fois sombre et délicate, qui ne manquera pas de fasciner les amateurs de féérie et de captiver tous les autres. Laissez-vous ensorceler par cette fresque somptueuse !

    Dans ce conte de fées superbe et vénéneux, les pages de Beauté devaient fasciner tout comme l'héroïne ensorcelle les hommes. Cette splendeur graphique cache en son sein une étrangeté subtile et fait de cette histoire un récit qui enchantera les enfants et fascinera les parents.

  • Cet album égraine, avec tendresse, humour et finesse, les moments forts, heureux ou plus difficiles, d'une journée d'école.

    Le texte joue sur l'alternance simple, mélodieuse et expressive, des adjectifs PETIT et GRAND.
    Les illustrations, à la fois délicates et joyeusement décalées, nous plongent au coeur de l'imaginaire d'un enfant, qui sait transformer les toboggans en escargots géants, les baignoires en océans, et les journées d'école en véritables aventures...

  • Après la mort de sa soeur, Blanche continue de mener son enquête dans une maison close, «le Pompadour», qui semble avoir un lien avec cette disparition.

    Blanche y fait la connaissance de personnages souvent hauts en couleur et, parfois, particulièrement inquiétants, comme celui que l'on appelle «Monsieur ». Blanche pense avoir affaire à l'assassin de sa soeur, mais rien n'est vraiment sûr. Et que penser de « Joli Coeur », autre personnage dangereux, tout comme « Le Rouquin » qui s'avère tout aussi tordu ? Et que dire de Judith qui semble tenir les filles d'une main de fer sans publier l'énigmatique Miss Jo dont le rôle sera ici déterminant ? D'abord apparue comme une oie innocente, Blanche basculera elle même dans une violence irréversible, prête à tout pour découvrir enfin la vérité...

    Ce qui sera le cas dans ce deuxième volume, constituant ainsi un diptyque inoubliable.

  • Ils s'appellent Pitchouk, Patachouk, Tchougris, Tchoukrik, Tchoukidou, Tchougrak, pas plus haut que trois pommes. Ils forment une chouette bande de copains à qui il arrive un tas d'aventures.
    Dans ce premier tome, les Tchouks réalisent qu'il leur manque une chose essentielle : une cabane ! Ils abandonnent séance tenante tous leurs jeux en cours pour se consacrer à sa construction.
    Mais comment doit-elle être : ÉNORME ou minuscule ?
    Heureusement que Tchougris, qui sera ingénieur quand il sera grand fait les plans de ce que la bande a construit...
    Et surtout, surtout, il ne faut pas qu'un grand puisse rentrer dedans.

  • Ils s'appellent Pitchouk, Patachouk, Tchougris, Tchoukrik, Tchoukidou, Tchougrak, pas plus haut que trois pommes. Ils forment une chouette bande de copains à qui il arrive un tas d' aventures.
    Cette fois-ci, les Tchouks partent au bord de la mer. En sortant du bus, ils ne savent plus où donner de la tête : un cerf-volant à essayer, un château à déconstruire, des crabes à attraper. Ils ont à peine le temps d'imaginer le bateau de leur rêve : un trois-mâts de pirate pour Pitchouk? Un hors-bord pour Tchougrak ? Rien de tout cela, c'est un seul gros bateau qui vient tous les chercher, et c'est quand même super.

  • Grande nouvelle : Blanche, personnage central de Miss pas touche, revient dans ce second diptyque plus touchant que jamais. Autre grande nouvelle : Blanche a, cette fois, rencontré l'homme de sa vie, le grand amour ! Enfin c'est ce qu'elle croit, les histoires d'amour ne se finissant pas toujours bien...

  • Vite ! C'est le dernier tour de manège pour les Tchouks, ils courent pour monter dans leur véhicule préféré... bien sûr ils veulent tous la voiture rouge, la plus rapide. C'est Tchoukrik qui l'a eue, alors Patatchouk, Tchoukadou, Tchougrak et les autres choisissent leur monture avant le départ, c'est hyper stressant. La course démarre, sus au pompom ! C'est vraiment un chouette manège. BD Jeunesse.

  • Les Tchouks restent au plus près du quotidien des petits, et vont dans cet épisode découvrir les joies de la piscine. Ils devront s'organiser pour profiter (sans courir, c'est interdit !) de tous les trésors du lieux : vestiaires, douches où on peut mettre de l'eau partout pour une fois, plongeoir mais surtout, le toboggan géant ! Mais, comme dans la vraie vie, tout le monde n'est pas aussi à l'aise . Tchoukéni et Tchouksu vont devoir être super courageux pour plonger et mettre la tête sous l'eau. BD Jeunesse.

  • Un album qui dit avec poésie et légèreté la beauté de la nature et la magie des saisons, en déroulant le fil des joies simples de l'enfance : souffler sur un pissenlit, boire les gouttes de pluie, ramasser des pommes de pin et se réjouir de la neige qui vient...Tout ici est à hauteur d'enfant : le texte, qui joue sur l'alternance habile et mélodieuse des adjectifs PETIT et GRAND, et les illustrations, qui transforment joyeusement les coquilles de noix en voiliers et les champignons en personnages compagnons !À partir de 3 ans.

  • Dans cet épisode, les Tchouks s'attaquent à un château. mais encore une fois, chacun espère un château différent : en ruine, fort ou de pirate... tant qu'il n'est pas hanté, ils peuvent attaquer ! Ils vont de découvertes en glissades, entre deux machicoulis de brocolis. Quel Tchouk finira par le capturer, ce château ? BD Jeunesse.

empty