Viv Albertine

  • Itinéraire d'une véritable enfant du rock, l'autobiographie de Viv Albertine revient sur sa carrière de guitariste dans l'un des tout premiers groupes de punk exclusivement féminin outre-Manche, The Slits. Évocation candide et franche d'un mouvement musical et social qui allait changer l'histoire de la musique, De fringues, de musique et de mecs retrace sans tabou son parcours de gamine de la classe moyenne anglaise des années 1970 fascinée par la scène musicale, puis de jeune femme embarquée dans un mouvement aux excès et au nihilisme affichés, et enfin de femme confrontée au grand vide post-punk qui tente de survivre à l'ennui d'une vie rangée.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Pour quoi est-ce que je me battais au juste ? Je n'en suis toujours pas certaine aujourd'hui. C'est si profond, si ancien, que ça n'a pas de mots, pas de forme, pas de logique.
    Nous sommes en 2012, Viv Albertine prépare le lancement de De fringues, de musique et de mecs. Assagie - les années punk sont loin derrière -, elle se consacre désormais à sa fille, à sa mère malade, à l'écriture et, presque à regret, à des mecs qui en valent rarement la peine. Pourtant elle n'a rien perdu de sa rage, ni de sa soif de vérité : Viv est une femme en colère, prête à en découdre, y compris avec elle-même. Lorsque de douloureuses circonstances la replongent dans les blessures de l'enfance et la complexe dynamique familiale, elle n'hésite pas : elle prend à bras-le-corps les chagrins et les secrets enfouis, les triture, les confronte.
    C'est cette plongée à vif et par à-coups dans la mémoire qui tisse la trame d'À jeter sans ouvrir.
    Un texte profond et terrible qui mêle une riche réflexion sur la place des femmes grandies dans les années soixante-dix à un récit passionnant, truffé d'anecdotes et d'une ironie mordante.

  • TO THROW AWAY UNOPENED

    Viv Albertine

    • Faber
    • 4 Avril 2019

    What was I fighting for? Even now I'm not sure. Something so old and so deep, it has no words, no shape, no logic. Viv Albertine has always been obsessed with the truth: the truth about family, power, and her identity as a rebel and outsider. But at what cost? In this brutally honest memoir she relentlessly exposes human dysfunctionality: the impossibility of intimacy, and the damage wrought upon us by secrets and revelations, siblings and parents. Written with Albertine's unique vulnerability and intelligence, To Throw Away Unopened is a startling self-portrait and a testament to rebuilding oneself and facing the world again.

empty