Valeria Docampo

  • Casse-noisette

    Valeria Docampo

    • Alice
    • 3 Novembre 2016

    L'album :
    C'est la veille de Noël. Marie reçoit une poupée casse-noisette, habillée comme un soldat.
    Durant la nuit, le casse-noisette et les autres poupées prennent vie. Et sous les yeux de Marie, Casse-noisette, libéré de la malédiction qui lui avait été jetée, devient un très charmant prince qui l'emmène avec lui.

    Ce qu'il faut en penser :
    À l'origine orchestré par Tchaïkovsky et chorégraphié par Ivanov, le ballet-féerie de Casse-noisette a traversé les époques avec succès.
    Depuis 1954, le New-York city Ballet représente la version de George Balachine.
    Aujourd'hui, Valeria Docampo en propose une version illustrée qui sublime à merveille cette histoire onirique, avec de somptueux décors de salle de bal, sapin de Noël gigantesque et autre fééries.
    /> Il y a également des représentations de Casse-noisette chaque année à Paris, Bruxelles...

  • Une revisite de ce classique sublimée par les illustrations modernes et majestueuses de Valeria Docampo et une traduction dynamique réalisée par une passionnée, Emmanuèle Sandron. Texte intégral

  • Il existe un pays où les gens ne parlent presque pas. Dans cet étrange pays, il faut acheter les mots et les avaler pour pouvoir les prononcer. Quand on n'est pas riche, on se contente de mots soldés (philodendron, ventriloque), de mots jetés à la poubelle (crotte de bique) ou de mots trouvés.
    Dans son filet à papillons, Philéas a attrapé «cerise», «poussière» et «chaise». Sera-ce suffisant pour ouvrir son coeur à la jolie Cybelle ?

    1 autre édition :

  • Il existe un pays où les gens ne parlent presque pas. Dans cet étrange pays, il faut acheter les mots et les avaler pour pouvoir les prononcer. Quand on n'est pas riche, on se contente de mots soldés (philodendron, ventriloque), de mots jetés à la poubelle (crotte de bique) ou de mots trouvés.
    Dans son filet à papillons, Philéas a attrapé "cerise", "poussière" et "chaise". Sera-ce suffisant pour ouvrir son coeur à la jolie Cybelle ?

  • Le pays de Rose est couvert de brume. Une brume qui cache tout ce que ses habitants ne veulent pas voir. Et pourtant, en dessous, les choses sont toujours là.
    Il y a des liens qui sont capables de traverser ces brumes et de remplir un coeur de lumière.
    Après La grande fabrique de mots (traduit en 30 langues, 50 000 exemplaires vendus en français) et Tout au bord, les talents d'Agnès de Lestrade et de Valeria Docampo se mêlent de nouveau avec brio dans une nouvelle création sensible et poétique, qui parlera à tous les enfants.

  • « Tout au bord des livres, il y a une histoire qui s'adresse à moi. Mais je ne réponds pas. Dans les livres, le silence est roi. Les mots me taquinent, me poussent et me grattent. » Dans ce nouvel album d'Agnès de Lestrade et de Valeria Docampo, chaque observation correspond à une nouvelle façon de voir les choses : « Demain, je m'écrilivrerai... » Tout au bord suit un ours bleu qui s'interroge sur le monde qui l'entoure. Il aborde plusieurs thèmes, tels l'amour, le rêve, l'ennui et le chagrin mais aussi la mer et l'hiver.
    Ces nouvelles perspectives guident cet ours bleu vers la création et l'inventivité : il finit par devenir jaune !

  • Dans la vallée des Moulins, les machines ont progressivement remplacé les hommes. Elles font en sorte que tout soit parfait pour tout le monde... au point que tous les hommes ont oublié ce que c'était de rêver...
    Tous, sauf deux personnes.
    L'homme-oiseau rêve de s'envoler, mais il a beau inventer sans cesse de nouvelles techniques, pas moyen d'y arriver... Anna, la couturière, elle, aimerait tant coudre des habits en dentelle de mer avec des boutons d'étoile plutôt que se contenter de faire des retouches : elle rêve secrètement de somptueux costumes.
    Ensemble, ils vont montrer aux autres villageois qu'il faut croire en ses rêves et que les machines ne peuvent pas remplacer tout... En tout cas, elles ne peuvent pas fabriquer la beauté de ce que l'on crée soi-même à force de persévérance.

  • Il y a des choses que Pénélope Crumb sait avec certitude : les oignons sont le pire légume parce qu'ils ressemblent à des vers lorsqu'ils sont frits. La broche en forme de lézard que mademoiselle Stunkel porte tous les vendredis est la meilleure, parce que ses yeux sont faits de rubis. Et lorsqu'une personne est morte-cimetière, elle ne peut jamais, jamais revenir à la vie. Sauf que... qu'est-ce qu'il faut faire si une personne qu'on pensait être morte-cimetière est vivante après tout ? Et si cette personne était ton grand-papa Félix ? Et si tu découvrais que tu as exactement le même nez que lui - un nez qui est sans aucun doute extrêmement gros ? Lorsque toutes ces choses arrivent à Pénélope Crumb, elle sait exactement ce qu'elle doit faire : devenir une détective du nez pour retrouver son grand-papa manquant et réunir sa famille à nouveau. Mais, le trouver n'est pas si facile que ça et Pénélope doit se promener discrètement, raconter de tout petits mensonges, et briser au moins des gazilliards de règles de sa maman, risquant ainsi la Plus Grosse Punition de sa Vie. Est-ce que grand-papa Félix en vaut la peine ? Pénélope est pas mal certaine que oui - c'est-à-dire si jamais elle réussit à le trouver...

  • Pénélope Crumb est de retour et cette fois-ci, elle s'est mise dans de sacrés problèmes. Mais ce n'est pas de sa faute ! Du moins, pas entièrement. Après tout, lorsque sa meilleure amie Patsy Cline commence à devenir meilleure amie avec quelqu'un d'autre, Pénélope doit tout faire pour essayer de la reconquérir. Malheureusement, reconquérir Patsy implique un peu de mensonges, plus qu'un peu de vols et une tonne de déplacements furtifs et de cassage de règles. Une chance qu'il y a Littie Maple et son collier d'alarme d'urgence sinon Pénélope pourrait se retrouver en prison ! Mais tout ce trouble fait que Pénélope apprend une chose ou deux sur l'amitié et encore plus sur ce que ça veut dire de se rappeler les beaux moments partagés avec de vieux amis. Grâce à son musée de personnes à ne pas oublier, Pénélope découvre qu'elle peut garder les souvenirs des personnes qu'elle aime avec elle pour toujours - qu'ils fassent partie de sa vie ou non.

  • Penelope Crumb ne veut qu'une chose : être la Préférée de quelqu'un. Elle pensait qu'elle était la Préférée de son grand-papa Felix, et de sa maman, et de son amie Patsy Cline, mais elle commence à se rendre compte qu'elle ne l'est peut-être pas. Et c'est la faute de la Mauvaise Chance. Donc, puisque Penelope est une artiste exceptionnelle, elle invente un plan. Elle va être la boss de la fête que son école fera à la Résidence bienheureuse pour aînés de Portwaller, ce qui ferait d'elle la préférée de tout le monde. Et peut-être que ça chasserait la Mauvaise Chance aussi. Mais les choses ne se déroulent pas exactement comme prévu là non plus. Et lorsqu'une vieille femme appelée Nila Wister promet d'aider Penelope à trouver sa chance pour que tout le monde l'aime de nouveau, les choses ne font qu'empirer ! Il s'avère que Nila est une voleuse et une diseuse de bonne aventure avec un plan qui pourrait mettre Penelope dans le plus gros pétrin de sa vie. Au final, Penelope découvre que l'amitié n'a rien à voir avec la chance et qu'il n'est pas important d'être la Préférée de quelqu'un quand il y a des tonnes de personnes qui nous aiment.

empty