Julia Wertz

  • New York comme vous ne l'avez jamais vu ! Loin d'un guide touristique, Julia Wertz nous raconte une histoire illustrée des blocs, des édifices et des entrailles de cette ville qui ne dort jamais. Dans cette bande dessinée originale et très documentée, elle montre l'architecture de la ville et son évolution - les boutiques historiques, les changements des façades et des enseignes -, et nous régale d'anecdotes méconnues de New York, comme celle de l'avorteuse légendaire de la cinquième Avenue, celle de la tueuse en série Lizzie Halliday, la grande prohibition des flippers, ou l'histoire du système de tubes pneumatiques. Porté par le ton et l'humour de Julia Wertz, cet ouvrage atypique - entre BD et documentaire illustré - propose une déambulation unique dans les rues de New York.

  • Journal de bord de la première année de J. Wertz à New York, après son départ de San Francisco en 2007. Elle se souvient de ses quatre appartements, de ses sept petits boulots, des drames familiaux qui l'ont frappée, de ses voyages ratés ou encore de bouteilles de mauvais whisky.

  • De manière loufoque, Julia Wertz nous raconte son « attente infinie » à la recherche de son identité. Entre 1982 et 2012, elle a fait beaucoup de choses : elle a fait diffé-rents boulots, elle a déménagé dans différentes villes, elle est tombée malade, elle s'en est tirée, elle a été embauchée, elle a été virée, elle a lu beaucoup de livres, elle a fait beaucoup de blagues, elle a fait de la BD, écrit des histoires, elle s'est faite larguer, elle a bu, elle a déprimé, elle a arrêté de boire, elle a grandi, elle a régressé, elle a pensé et elle s'est exprimée. C'est ce que ces trois histoires racontent de manière drôle et profonde, brute et incisive :
    Les Boulots : « 25 ans de boulots à la con et/ou géniaux, de la vente de balles de golf perdues, à la BD en passant par de longues années de service. ».
    La Maladie et la BD : « En 2003, je déménage à San Francisco, où je tombe malade, on me diagnostique un lupus, maladie incurable auto-immune, et ça fait chier. Mais c'est grâce à ça que je découvre la BD et ça va mieux. ».
    Ma première bibliothèque : « Une lettre d'amour à la bibliothèque de ma ville natale pour tout ce qu'elle m'a apprise. »

  • Litterature graphique - le musee de mes erreurs Nouv.

empty