Francis Hallé

  • Le botaniste recense les plantes les plus étonnantes croisées au cours de ses expéditions : une herbe qui danse lorsqu'elle perçoit du bruit, la marche des palétuviers, une plante dotée d'une seule feuille dont l'inflorescence atteint des proportions gigantesques, une autre qui pousse plus vite que son ombre, etc.

  • En un temps où les grands programmes de la génomique drainent la majeure partie des moyens humains et financiers de la biologie, un botaniste tente de rétablir un salutaire équilibre. À l'exact opposé d'une vision anthropocentrée recherchant une explication déterministe, voire mécaniste, du vivant, Francis Hallé entreprend ici d'élargir l'horizon des sciences de la vie au monde végétal en mettant l'accent sur l'observation in situ et l'étude qualitative des plantes.
    Une remarquable leçon de biologie incitant à rendre d'urgence à la plante la place, primordiale, qui est la sienne.

  • La vie des arbres

    Francis Hallé

    • Bayard
    • 13 Février 2019

    Francis Hallé raconte dans ce beau texte sa passion pour les arbres. La science des arbres, il la possède ; la beauté des arbres, il la contemple ; l'ingéniosité des arbres et leur faculté de se sortir de toute situation difficile, il s'en émerveille ; leur manière d'occuper l'espace, il ne cesse de l'observer. Il sait pourtant que les arbres sont loin d'avoir révélé tous leurs mystères.
    Son propos est aussi celui d'un spécialiste de l'écologie, notamment tropicale, sa passion l'ayant mené dans de nombreux pays à travers le monde, jusqu'aux Tropiques. Il est aussi un ardent défenseur des forêts primaires, jamais exploitées par l'homme, qui ne représentent plus que 5 % des forêts de la planète. Il est grand temps de lire Francis Hallé.

    L'auteur : Francis Hallé est botaniste, biologiste et dendrologue (spéciliste des arbres). Il a étudié particulièrement les forêts tropicales. Il a publié de nombreux livres, notamment "Plaidoyer pour la forêt tropicale", Actes Sud, 2014 et "Plaidoyer pour l'arbre", Actes Sud, 2005. Il est l'initiateur de l'exploration "Le radeau des cimes" qui étudie la canopée des forêts du monde.

  • A l'attention des élus et des collectivités publiques, un petit cours sur l'arbre, sa gestion, sa culture, son rôle dans la ville, afi n qu'il ne soit pas menacé par l'incompétence, le souci de rentabilité, le principe de précaution, le mépris de tout ce qui vit, quand ce n'est pas tout cela à la fois. Plaidoyer pour l'arbre des rues et des parcs.

  • De l'ombre des jardins à la flambée dans l'âtre, de l'aspirine aux pneus d'avion, du bois de lit au papier de ce livre, il y a peu de domaines de notre vie où l'arbre n'ait sa place, avec la discrétion qui le caractérise.
    Et s'il est à ce point notre partenaire dans l'entreprise souvent hasardeuse qu'est la vie sur la Terre, n'est-ce pas aussi parce que nous partageons avec lui d'impérieux intérêts : lumière et eau, fertilité des sols, espace et chaleur oe
    Qu'est donc au fond ce compagnon quotidien ? Comment définir cette forme de vie extraordinairement ancienne, au modèle architectural aussi singulier que rigoureux, et capable de grandes prouesses ? Ecartant volontairement tout anthropomorphisme, mais n'oubliant jamais ce que nous devons à l'arbre, Francis Hallé pose ici les bases d'une analyse structurale et fonctionnelle de ce végétal multiforme. L'arbre, en effet, se décline, surtout dans les contrées tropicales, en un nombre illimité d'espèces dont beaucoup restent à découvrir.
    Des arbres donc. Au long de vivants et minutieux portraits - ceux par exemple du Durian, des Eucalyptus ou de l'Hévéa -, l'auteur relate l'intense dialogue de certaines espèces avec l'homme et révèle la profonde et encore mystérieuse "altérité" de l'arbre, si différent de l'homme, lui ayant tant apporté et ayant si peu reçu en retour.
    Plaidoyer pour l'arbre et son altérité, mais également plaidoyer pour l'homme. Car quand l'auteur défend l'idée que l'homme a contracté vis-à-vis de l'arbre une dette fondamentale, c'est pour mieux dire combien notre héritage arboricole et sa rassurante et exemplaire présence à nos côtés font de nous des êtres plus humains.

  • Notre planète est multiple, et les Tropiques n'ont que peu à voir avec les zones tempérées que nous habitons. La richesse et l'étrangeté de la faune et de la flore dans la zone intertropicale, les particularités de ses climats et de ses paysages en font véritablement un autre monde.
    Mais les spécificités des Tropiques sont aussi celles des hommes qui y vivent et de leurs sociétés, si différentes des nôtres par leur évolution. Aussi le livre propose-t-il une très audacieuse hypothèse, liant astronomie et biologie humaine, quant aux raisons de ces particularités, hypothèse qui pourrait bien déboucher sur une sérieuse révision des stratégies de développement des zones tropicales.
    Mêlant science naturelle, récit de voyage et regard littéraire, c'est à de surprenantes découvertes que nous convie ce livre.

  • Les grandes forêts primaires des tropiques - celles qui n'ont jamais été modifiées par l'homme - ont pratiquement disparu et il n'en reste que des lambeaux. Leur dégradation constitue une perte irréparable, car elles sont le sommet de la diversité biologique de notre planète.
    Voici près de cinquante ans que le botaniste Francis Hallé les arpente et les étudie. Pour tenter de sauver ce qu'il en reste, il a réalisé en 2013, avec Luc Jacquet, le film Il était une forêt. Maintenant, pour que perdure l'élan qu'a suscité le film, il nous propose de découvrir ces forêts en sa compagnie. Paradoxalement, les descriptions scientifiques classiques ne suffisant pas à rendre compte de ces formations végétales grandioses, il préfère s'appuyer sur le témoignage des sens et nous convier à une promenade, dans un sous-bois d'abord, puis sur la canopée.
    Les arbres et les lianes occupent, comme il se doit, une place majeure dans ce livre, mais l'on y croise aussi animaux et herbes, mousses et champignons, algues et bactéries...
    Qui tous témoignent des passionnantes stratégies du vivant sous ces latitudes, que Francis Hallé sait rendre accessibles à tous, même aux non-spécialistes.
    Cependant, la découverte des forêts primaires serait incomplète sans l'exploration du versant sombre et tragique de leur histoire : l'exploitation effrénée du bois, les cultures de rente, l'appropriation des ressources naturelles locales par de grandes multinationales issues de pays riches et souvent aidées par ceux-ci, dans une démarche typiquement coloniale.
    Les ravages sont aujourd'hui si avancés qu'aucun gouvernement ne pourrait arrêter ni même ralentir la déforestation. Seul un large mouvement de l'opinion publique pourrait, peut-être, y parvenir. Tel est donc le but que Francis Hallé assigne à cet ardent plaidoyer : non seulement rendre leur vrai visage aux forêts tropicales, suggérer des pistes d'étude et de mise en valeur respectueuse de leurs ressources, mais surtout susciter l'engagement de tous ceux qui souhaitent voir respectés les derniers fragments de ces somptueuses forêts.

  • Dans cet ardent plaidoyer pour les Tropiques, Francis Hallé ouvre une discussion aussi documentée qu'engagée sur la "condition tropicale", à partir de données naturelles, économiques et sociales sans lesquelles toute compréhension globale de notre monde est impossible, et vain tout espoir de voir se réduire les inégalités à l'échelle de la planète.

  • "Parviendrai-je à faire comprendre à quel point le bonheur du botaniste est intense lorsqu'il se trouve, par un beau matin clair, à l'orée d'une vaste collection de plantes qu'il ne connaît pas encore ?
    Comparées aux plantes des végétations naturelles, celles des jardins botaniques ont l'extraordinaire avantage d'être soigneusement identifiées ; de ce fait, n'étant plus préoccupé par des tâches de récolte, de séchage, de mise en herbier et d'identification ultérieure, le botaniste peut commencer sans délais son travail - qu'il s'agisse de biologie florale, d'analyse architecturale, ou de prélèvements destinés à l'anatomie, la biochimie ou la génétique. Même si quelques domaines d'étude - phénologie, physiologie, écologie - peinent à y trouver leur place, les bons jardins botaniques contribuent au progrès des sciences du végétal dans leur ensemble ; aussi ont-ils toujours eu une place spéciale dans mon travail de botaniste et, pour moi, ils sont des marqueurs de civilisation.
    (...) La visite d'un jardin botanique ne requiert, pour moi, qu'un équipement léger : de solides chaussures, un carnet à dessin, un crayon et un canif pour le tailler en pointe. Qui sont mes voisins, au cours de ces visites ? Des anciens combattants qui prennent le soleil, de jeunes mères qui font jouer leurs enfants, des amoureux qui se bécotent sur les bancs publics, des vendeurs de boissons fraîches, ou encore des "joggeurs", l'air sombre, avec des écouteurs dans les oreilles pour être sûrs de ne pas entendre les oiseaux ; très peu de collègues botanistes, voire aucun, de sorte qu'il m'arrive de penser que ce jardin a été créé exclusivement à mon intention. C'est un sentiment totalement illégitime, mais pour autant assez plaisant !
    Mon existence aurait-elle été un repas, la forêt tropicale en eût constitué le plat de résistance et les Jardins botaniques les délicieux desserts".

    Francis Hallé.
    Montpellier, 30 mars 2016.

  • 50 ans d'explorations à travers toutes les forêts tropicales de la planète.

    Du début des années soixante jusqu'à ses derniers voyages en 2015, Francis Hallé a rempli 117 carnets qui sont illustrés de croquis pris en forêt tropicale ou dans les jardins botaniques du monde entier. Des récits de voyages ou des légendes scientifiques accompagnent les illustrations. Ces carnets - 32 000 pages en tout ! - ont été numérisés à notre initiative, ce qui permet également une sauvegarde de ce patrimoine inestimable.

    En plus de ces carnets de terrain, Francis Hallé a aussi réalisé près de 8 000 dessins, une fois rentré chez lui ou dans les camps de base. Pour la plupart en couleurs, ces dessins ont rejoint des herbiers.

    Pour la première fois, 50 années d'exploration et d'études scientifiques de la forêt tropicale propose la quintessence de ces 40 000 documents.

  • "(...) Cet ouvrage de Francis Hallé offre enfin à chacun la découverte de la diversité de son approche du dessin. Les botanistes connaissent les dessins schématiques très formels des modèles architecturaux, qui ont fait la gloire de Francis et de Roelof Oldeman depuis 1970.

    Dans ces dessins, on reconnaît la position des méristèmes, des feuilles, des fleurs, l'orientation des branches mais pour chacun des modèles, on ne peut reconnaître une espèce d'arbre ni même un quelconque arbre vivant. Et pourtant, chaque botaniste est capable, en observant un jeune arbre vivant, de déduire à quel modèle architectural il se rattache, tel que défini par ces dessins schématiques. C'est là la grande force de ces dessins qui restituent le vivant sous une forme intellectuellement interprétée. C'est utile, nécessaire, souvent beau mais implacablement froid. Mais dans cet ouvrage, nous retrouvons toute la sensibilité de Francis : les arbres ne sont plus des objets exprimant leur devoir génétique mais ils deviennent des objets animés sous lesquels on voudrait se protéger ou dans lesquels un singe sauterait de branche en branche.

    Soudain, l'arbre dessiné devient un arbre vivant, avec tous ses accidents, ses branches cassées, ses réactions opportunistes face à la lumière. Là, dans ses dessins, Francis se libère d'une rigidité dogmatique pour garder sa rigueur scientifique tout en nous immergeant dans la poésie. On retrouve la forêt tropicale et ses arbres, telle qu'elle dut être du temps de l'Eden. Francis aime les arbres, la forêt et les habitants de cette forêt, hommes, oiseaux, insectes, grenouilles, singes...

    Cet ouvrage est un hymne à la plante." Patrick Blanc

  • Une passionnante aventure humaine et scientifique.


    Depuis quinze ans, Francis Hallé, Dany Cleyet-Marrel et Gilles Ebersolt vivent une aventure scientifique exceptionnelle qui les conduits en Guyane, au Cameroun, au Gabon...

    Ensemble, ils ont mis au point un Radeau des Cimes qui flotte sur un véritable océan vert : le sommet des grands arbres des forêts primaires de la planète, la canopée.

    Grâce à cette structure étonnante, des équipes scientifiques pluridisciplinaires - botanistes, entomologistes, chimistes... - explorent et étudient la canopée où vivent les trois quarts des insectes de la planète et où se développe une flore abondante et unique.

    Ce nouveau territoire est aussi une extraordinaire source de substances utilisables en pharmacie, médecine, chimie, agrochimie, parfumerie...

    Les auteurs lancent un appel : il faut défendre les forêts primaires qui sont aujourd'hui détruites au rythme de vingt hectares à la minute. Il faut protéger les trésors qu'elles recèlent : elles ont un rôle capital dans l'équilibre écologique de la planète.


    Francis Hallé est professeur de botanique tropicale.

    Dany Cleyet-Marrel est concepteur, designer et pilote d'aérostat.

    Quant à Gilles Ebersolt, il est architecte-inventeur du Radeau des Cimes.

  • Pour une foret primaire - manifeste Nouv.

    En Europe, les forêts primaires, sommets de la biodiversité et joyaux de la nature, ont disparu depuis 150 ans. Or ses bénéfices sont inestimables : captation du CO2, régulation du climat, réserve de biodiversité, reconstitution des réserves hydriques...sans oublier la beauté, qui nous est indispensable. À l'initiative du botaniste Francis Hallé, une association s'engage pour en faire renaître une sur 70 000 hectares laissés en libre évolution pendant plusieurs siècles. Ce projet suscite aujourd'hui un très vif intérêt du public, pour des raisons à la fois écologiques et philosophiques.

  • Francis Hallé, botaniste de renom et grand défenseur des forêts primaires, nous fait découvrir avec passion son métier, son savoir-faire et ses idéaux. Il revient sur son parcours, les spécificités de son métier et ses évolutions. Une invitation à prendre le temps, le temps de contempler la fragile splendeur d'une forêt, le temps d'éveiller ses sens au plus beau des parfums : celui d'un jardin après la pluie.

  • Ce coffret comprend Le Plaidoyer pour l'arbre et Le Plaidoyer pour la forêt tropicale, deux ouvrages incontournables et complémentaires de Francis Hallé.

    De l'ombre des jardins à la flambée dans l'âtre, de l'aspirine aux pneus d'avion, du bois de lit au papier de ces livres, il y a peu de domaines de notre vie où l'arbre n'ait sa place, avec la discrétion qui le caractérise. Et s'il est à ce point notre partenaire dans l'entreprise souvent hasardeuse qu'est la vie sur la Terre, n'est-ce pas aussi parce que nous partageons avec lui d'impérieux intérêts : lumière et eau, fertilité des sols, espace et chaleur ? Comment définir cette forme de vie extraordinairement ancienne, au modèle architectural aussi singulier que rigoureux, et capable de grandes prouesses ? Les grandes forêts primaires des tropiques - celles qui n'ont jamais été modifiées par l'homme - ont pratiquement disparu et il n'en reste que des lambeaux.
    Leur dégradation constitue une perte irréparable, car elles sont le sommet de la diversité biologique de notre planète. Voici près de cinquante ans que le botaniste Francis Hallé les arpente et les étudie. Pour tenter de sauver ce qu'il en reste, il a réalisé en 2013, avec Luc Jacquet, le film Il était une forêt. Maintenant, pour que continue l'élan qu'a suscité le film, il nous propose de découvrir ces forêts en sa compagnie.
    Tel est donc le but que Francis Hallé assigne à ces ardents plaidoyers : poser les bases d'une analyse structurale et fonctionnelle de l'arbre qui se décline, surtout dans les contrées tropicales, en un nombre illimité d'espèces dont beaucoup restent à découvrir. Mais également rendre leur vrai visage aux forêts tropicales, suggérer des pistes d'étude et de mise en valeur respectueuse de leurs ressources, et susciter l'engagement de tous ceux qui souhaitent voir perdurer les derniers fragments de ces somptueuses forêts.
    La connaissance de l'arbre, qu'il soit particulièrement remarquable comme ceux des forêts tropicales, ou simple compagnon du quotidien sous nos latitudes, est particulièrement importante. Les plaidoyers pour l'arbre de Francis Hallé sont donc également des plaidoyers pour l'homme

  • Ce volume des Origines des plantes s'intéresse aux plantes et à leur relation avec les hommes et la société. Trente-deux spécialistes renommés collaborent ici à une oeuvre sans équivalent à ce jour en français, à la fois chronique et bilan, point sur l'histoire et interrogation sur les grands enjeux actuels associés au végétal. De la plante préhistorique aux grandes cultures d'aujourd'hui, de l'origine des légumes à leur devenir, de l'histoire et de l'importance de la forêt tempérée à la protection des régions tropicales, des origines de l'agriculture aux techniques d'agroforesterie, les thèmes abordés ici touchent autant à l'histoire qu'à l'avenir des plantes, à leur protection, leur transformation, ou aux questions brûlantes de l'utilisation des OGM. C'est aussi l'usage qui est fait par l'homme du végétal que l'on retrouve dans cet ouvrage : les plantes soignent tout autant qu'elles parfument, teignent ou ornent nos balcons, maisons et intérieurs. Les plantes sont partout: dans l'alimentation, la pharmacopée, l'habitat, l'industrie. Mais cultivée, transformée, la diversité végétale tend de plus en plus à diminuer: que faire pour la conserver et, de ce fait, pour préserver notre espèce ? Car si la plante est importante pour notre survie matérielle, elle l'est aussi pour la part symbolique de notre être : la présence de l'arbre dans les mythes en atteste, mais aussi la domestication des plantes toxiques, la cueillette comme pratique sociale ou les plantes médicinales. Un livre enrichi de magnifiques illustrations, qui contribue à élargir le regard sur la flore tout en affirmant son importance fondatrice dans l'ordre matériel d'abord, mais aussi dans les oeuvres d'intelligence, de consolidation et d'embellissement du monde.

  • Sous la direction scientifique de Francis Hallé. les meilleurs spécialistes mondiaux racontent les plantes, les arbres, les fleurs... Un véritable hymne à l'évolution et à la bio diversité. Ce volume ne restitue toutes les grandes questions que soulève actuellement la connaissance des plantes ainsi que toutes les directions empruntées par les recherches contemporaines leur histoire depuis l'origine: des plantes anciennes - arbres, fougères - aux plantes à fleurs; leur sexualité si "inventive", l'évolution et les caractéristiques de leur génome; leur architecture (et sa modélisation informatique) et les composantes de leur anatomie; les plantes dans leur milieu, leurs relations avec les sols, les communications entre elles, les modifications qu'elles apportent à l'environnement; les relations qu'elles entretiennent avec les organismes voisins: les champignons, les insectes (merveilleux exemple de coévolution); la mise an point de l'"arbre généalogique" utilisant aussi bien les fossiles que le séquençage du génome. Il porte également un regard très nouveau sur leur extraordinaire capacité d'adaptation: beaucoup plus plastiques que les animaux, les plantes ont su s'adapter au froid, à la vie dans l'eau, à la sécheresse, à la situation épiphyte et même aux influences binaires. Cet ouvrage magnifiquement illustré s'adresse donc à tous ceux que les végétaux intéressent. Ils découvriront un univers d'une rare richesse, plus vaste, plus complexe, plus luxuriant que celui de l'être humain et des espèces animales.

  • Francis Hallé et Rozenn Torquebiau souhaitent transmettre leur passion pour les plantes aux plus jeunes à travers ce livre illustré par Francis Hallé lui-même. Comment les plantes naissent, se nourrissent, grandissent, dorment, se protègent, perçoivent le monde (et même ce qui nous échappe), comment elles émettent ou reçoivent des messages, comment elles collaborent avec les espèces animales : c'est tout l'univers du végétal qui s'offre au lecteur. Un livre qui passionnera aussi les plus grands !

  • Une nouvelle approche de la botanique, qui permet de considérer le végétal dans son ensemble et de comprendre d'où viennent les plantes qui nous entourent et pourquoi elles ont la forme d'arbres ou d'herbes. Francis Hallé nous livre ici tout son savoir. Un ouvrage indispensable !

empty