Emma A : Jeunesse féministe

  • Kevin est une princesse, qu'on se le dise !Kevin est une princesse. Les autres peuvent bien rigoler, Kevin s'en moque. Kevin est une princesse, un point c'est tout. Sa soeur lui a prêté une robe, des chaussures à talon, quelques bijoux. Il a emprunté le maquillage de sa maman, et maintenant Kevin est une princesse. Il ne voit pas ce qu'il y a de mal à se déguiser ainsi. Quand on se déguise, c'est pour qu'on ne vous reconnaisse pas. Sinon, ça ne sert à rien de se déguiser. Et d'abord, qui a décrété que seules les filles pouvaient se déguiser en princesses ?

  • Ceci est mon corps

    Collectif

    • Rageot
    • 4 Mars 2020

    6 autrices, 6 parties du corps, rassemblées par Causette et Rageot.

    Ceci est mon corps : puissant ou chétif, d'ébène ou d'albâtre, douloureux ou glorieux, sage ou effronté... Sans constituer ma seule religion, il est sacré et doit être respecté. Il est à moi. Il se métamorphose sans cesse... et je l'assume tel qu'il est !

  • Rose rage

    Illana Cantin

    - T'as entendu parler de cette fille qui a été renvoyée parce qu'elle avait tabassé un mec dans la file de la cantine ? Il lui avait touché les fesses... - C'est pas juste. C'est pas elle qui devrait être renvoyée, c'est lui. Et si j'avais un moyen de faire éclater la vérité au grand jour ? Pour Rachèle, à la tête du journal du lycée, il est impossible de laisser passer une nouvelle injustice. Ça fait trop longtemps que ça dure. Que tout le monde ferme les yeux. Elle décide donc d'appeler toutes les filles, toutes les femmes de l'établissement à faire grève. Il est temps pour elles de se faire entendre. Il faut que certaines choses changent enfin.
    />

  • Grace vient d'entrer au lycée de Prescott après avoir déménagé. Dans la chambre de sa nouvelle maison, elle découvre des mots griffés sur le mur : Aidez-moi. Tuez-moi, je suis déjà morte.
    Ces mots, c'est Lucy, qui les a tracés. Lucy, qui a accusé trois garçons de Prescott de l'avoir violée. Lucy, qui a été traitée de menteuse par le reste du lycée. Lucy, que la police n'a pas écoutée. Lucy, qui a fui la ville avec ses parents.
    Très vite, Grace comprend que cette violence s'exerce à tous les niveaux dans la ville de Prescott : quand les joueurs de l'équipe de foot notent le physique des filles qui passent devant eux ; quand son amie Rosina doit éviter les avances des clients du restaurant où elle travaille ; et surtout sur le blog du moment, « Les vrais mecs de Prescott » dont la ligne éditoriale consiste principalement à considérer les femmes comme des objets.
    Grace, Erin et Rosina sont décidées à agir, mais elles ne peuvent le faire seules.À partir de 15 ans.

  • Par ordre chronologique, Sophie Carquain raconte aux enfants d'aujourd'hui 50 histoires vraies de femmes proches de nous. Qu'elles soient aventurières (Calamity Jane, Alexandra David-Néel), scientifiques (Jane Goodall, Margaret Hamilton), artistes (Agnès Varda, Emma Watson), ou militantes (Rosa Parks, Malala Yousafzai), elles ont toutes eu un jour l'audace d'élever la voix, d'agir seule ou collectivement pour faire avancer les droits des femmes.

    Pour chaque femme, son itinéraire en histoire, l'illustration d'un moment-phare de son existence, et une petite leçon de vie donnent au recueil son originalité.

  • Le football, c'est pas pour les filles ! Les poupées, c'est pas pour les garçons ! Les garçons ne pleurent pas ! Les filles n'aiment pas se salir !
    Tu as peut-être déjà entendu ces phrases à l'école, à la maison ou à la télévision.
    Même si ce sont des adultes qui les ont dites, ce sont de fausses idées ! Car, fille ou garçon, TOUT est PERMIS !

    Un album double-face, avec deux couvertures, et deux histoires (une côté filles, une côté garçons), pour bousculer les clichés avec humour et poésie, et inviter l'enfant à être qui il veut vraiment !

  • 100 histoires de femmes rebelles d'hier et d'aujourd'hui. Un phénomène éditorial mondial.

    Un Bestseller international au rayon jeunesse Plus d'un million d'exemplaires vendus dans le monde entier !
    100 portraits de femmes extraordinaires 100 histoires pour rêver en grand 100 histoires de femmes extraordinaires à travers l'histoire et le monde : Rosa Parks, Marie Curie, Serena Williams, Malala Yousafzai, Anna Politivskaïa, les soeurs Brontë, Marie Curie, Florence Nightingale...
    Leurs histoires inspireront les filles et les garçons, dès l'âge de 5 ans. Plus de 60 artistes, toutes des femmes, illustrent les portraits de ces héroïnes du quotidien.
    Un livre à mettre entre toutes les mains !

  • Sacrées «Boudins de l'année» sur Facebook, Mireille, Astrid et Hakima sont décidées à ne pas se lamenter tout l'été. En selle ! Direction Paris, et la garden-party de l'Elysée où elles ont chacune une excellente raison de se rendre. Tandis que les «boudinettes» pédalent, les réseaux s'emballent...«Les petites reines c'est le voyage initiatique de quatre personnages qui ont toutes les raisons de se plaindre, mais qui décident, à la place, d'en rire, et de partir pédaler sur 500 km. Et comme tout road-trip, ça raconte, au-delà de leurs problèmes personnels, une société, son histoire, sa culture» (Clémentine Beauvais).

    Ajouter au panier
    En stock
  • Par la fenêtre de son gratte-ciel, une petite fille imagine une vie totalement différente. Est-ce vraiment un problème ?
    Pour transporter les jeunes amateurs d'aventures... et leurs parents !

    Ajouter au panier
    En stock
  • L'année de Grâce

    Liggett Kim

    Celles qui survivront ne seront plus jamais les mêmes.
    « Personne ne parle de l'année de grâce. C'est interdit.
    Nous aurions soi-disant le pouvoir d'attirer les hommes et de rendre les épouses folles de jalousie. Notre peau dégagerait l'essence pure de la jeune fille, de la femme en devenir. C'est pourquoi nous sommes bannies l'année de nos seize ans : notre magie doit se dissiper dans la nature afin que nous puissions réintégrer la communauté.
    Pourtant, je ne me sens pas magique.
    Ni puissante. » Un an d'exil en forêt.
    Un an d'épreuves.
    On ne revient pas indemne de l'année de grâce.
    Si on en revient.

    Un roman d'exception « dans la lignée de La Servante écarlate, Sa Majesté des mouches et Hunger Games. » Goodreads « Effrayant, poignant, obsédant. » Kirkus Review

empty